• Lava

    Pantherophis guttatus
    Lava
     Lave (en Français) 
     
    Lava est le troisième trait d'hypomelanisme découvert et c'est une mutation récessive.
    Il agit comme les principaux autres hypomelanismes en réduisant la mélanine et crée une apparence globale brillante.
    Il y a un lissage des dessins et des couleurs et une réduction des pigments au niveau du ventre.
     
    Ceci se voit plus lors des combinaisons entre lava et diffused. Beaucoup d'entre eux ont aors les dessins des cotés plus diffus. L'effet peut également se produire sur des lava motley.
     
    Les nouveaux nés peuvent avoir l'air d'amelanistiques. Les yeux sont d'une lueur rubis, résultat d'une réduction extrême de la mélanine.
    Certains spécimens présentent des tâches noires visibles. Ils sont souvent appelés "paradox lava".
     
    Aussi, certains spécimens ont un aspect interessant, certaines zones des écailles commes si elles avaient été enrobées de cire.
     
    Une autre caractéristique qui peut être observée chez les individus hétérozygotes est une inversion des lignes longitudinales noires. Sur ces serpents, il y a à la place des lignes claires.
     
    Deux lignées principales de lava existent. Une est la "Ladrance" dont les origines remontent à des serpents des blés sauvages. Les autres lavas ont été croisées avec des lignes domestiques pour produire des combinaisons génétiques.
     
    A un grossissement de 100 fois, les tâches des lavas sont une mosaïque. De nombreux points sont invisibles ou presque invisibles. Le reste d'entre eux sont présents en petites grappes. Les tailles typiques de ces grappes peuvent varier entre individus (certains en ont des grandes et d'autres des petites).
     
    On fait l'hypothèse que le trait lava pourrait renforcer les tons orangés de la couleur de fond.
    Le gène lava est maintenant croisé dans un bon nombre de lignées indépendantes pour créer des heterozygotes pour différentes combinaisons génétiques, et des futures comparaisons des F2 et des interfécondations pourront faire la lumière sur certaines hypothèses.
     
    Dans la forme actuelle la plus présente, la plupart des lava ont une coloration orange augmentée.
    Le trait lava inclue ou est peut être lié aux iridiophores affectant les dessins, ce qui pourrait expliquer la présence des lignes longitudinales blanches et les remarquables dessins des diffused lava.
     
     
     
     

    Tags Tags : , , ,