• Ca y est je l'ai !!! :D

    Aujourd'hui j'ai enfin reçu mon "cornsnake morph guide" édition 2010.

     

    Ce livre rédigé par Charles Pritzel, illustre et explique pour Pantherophis guttatus (l'élaphe) toutes les phases, anciennement mais aussi nouvellement découvertes.

    L'ayant déjà un peu feuilleté, je peux vous dire qu'il contient des phases dont je n'avais pas du tout entendu parler !!!

    Bien sur, je les partagerai.

    Si vous aussi vous souhaitez le commander, voici le lien : http://cornguide.com/the%20guide.php

    Maitrise de l'Anglais exigée car l'auteur est bien évidemment américain


  • Extrait du site de l'écrivain :

     

    Due to time constraints (raising two toddlers) there won't be a 2012 Cornsnake Morph Guide. I might decide to continue the series in 2013 or later. (If someone else wants to make their own book to fill this niche, go for it!) Thanks and good luck to everyone in the 2012 breeding/hatching season!

    Traduction :
    En raison de contraintes de temps (deux bambins), Cornsnake Morph Guide 2012 ne sera pas publié.
    Je pourrais décider de poursuivre la série en 2013 ou plus tard.
    (Si quelqu'un d'autre veut faire son propre livre pour remplir ce créneau, allez-y!)
    Merci et bonne chance à tout le monde en 2012 pour l'élevage et la saison d'éclosion !


  •  

    taxonomielegislationterrariumsubstrat

     

     cohabitationAlimentationMue copiereproduction copieSanté copie

     

     

     

     


    Vous êtes débutant, Cliquez ici pour télécharger le guide du débutant en PDF !

     

     

    N'oubliez pas si vous souhaitez l'imprimer de sélectionner l'option "retourner sur les bords courts" !


     

    PRÉSENTATION

    Taille

    La taille adulte est en moyenne d'1m40. Elle va d'1m10 pour les petits gabarits à 1m80 pour les plus longs.

    Comportement

    C'est une espèce qu'on dit "aglyphe". Elle n'est pas venimeuse.

    Elle ne mord que très peu. Soit par peur soit par faim (confusion avec une proie).

    Les morsures des bébés sont rares mais plus fréquentes parce-qu’ils sont peu habitués aux manipulations.
    Les morsures des adultes laissent de simples petites traces de dents et sont quasiment sans douleur. 
    Elles sont donc sans conséquences, il suffit de désinfecter. 

    Activité & mœurs

    Elle est à majoritairement diurne voir crépusculaire. Elle pourra également être occasionnellement active la nuit.

    Elle est à dominante terrestre mais apprécie de grimper.

     

     


     

     

     

    Les différents noms de
    Pantherophis guttatus

    Selon les époques, les descripteurs et la classification, Pantherophis guttatus ne s'est pas toujours appellé ainsi.

    En effet, le nom le plus connu est Elaphe guttata. C'est en réalité un ancien nom. Celui ci n'est plus en vigueur à l'heure actuelle même si à défaut certains utilisent à tort le terme "Elaphe".

    Voir les synonymes utilisés préalablement

     

     


     

     

     


    Quel serpent choisir?

    " Dois-je choisir un mâle/femelle, jeune/adulte, de couleur classique/coloré différemment? Quelles sont les différences? "

    A cette question très frequemment posée, j'ai l'habitude de dire qu'il faut choisir un serpent tout d'abord en bonne santé puis un serpent qui nous plait.

    Pour le sexe, il n'y a aucune différence de taille ou de comportement entre mâles et femelles.

    Faire un choix sur la taille de l'animal : généralement des individus jeunes sont proposés à la vente.
    Il faut bien veiller à ce que l'animal s'alimente seul. Ils ne doivent ps être vendus/achetés avant d'avoir pris seuls au moins 4 repas de souriceaux morts. Ceci afin d'éviter l'anorexie.
    Ils sont plus vifs que les adultes (peuvent mordre plus souvent mais la morsure n'est pas dangereuse (pas de venin ni de plaie ouverte)).
    L'avantage est de pouvoir voir les individus grandir

    Concernant les couleurs à choisir, je répondrais différemment selon l'envie de la personne pour son animal : se faire plaisir ou faire de la reproduction (réfléchir au meilleur croisement possible avec ses autres elaphes ou ses futurs autres serpents des blés).
    Dans le premier cas, il faut choisir la couleur qui plait. Le budget alloué au démarrage de l'élevage peut être un frein (ou à contrario ne pas être limitant) à ce choix. On trouve des premiers prix pour une couleur classique entre 10 et 20€ environ.
    Se méfier des phases chez lesquelles on peut trouver certaines tares, celles à base de Sunkissed par exemple.
    Bien questionner l'éleveur afin d'avoir la confirmation qu'il soit "Stargazer free".

     

    En savoir plus sur les différentes mutations de couleurs existantes...

    Choisir le votre...


     

     

     

    legislation
     

    "Dois-je passer un examen ou avoir un permis pour avoir un serpent des blés?"
     

    Si vous possédez moins de 25 individus adultes, que votre élevage n'est pas à objectif de rentabilité, aucune autorisation, déclaration ou autre n'est nécessaire.

    Il est cependant interessant de disposer d'une attestation de vente de la part du vendeur (formulaire cerfa réglementaire "certificat de cession d'animaux non domestiques"). Ceci afin d'être au point dans le cas d'un éventuel contrôle ou futur passage du certificat de capacité.

    En savoir plus...

    En savoir plus sur le certificat de capacité...

     


     

     

    terrarium

     

    Le terrarium est l'élément de base pour l'élevage de tout serpent.

    Apparenté à l'aquarium, il ne contient cependant pas d'eau.
    Des vitres latérales coulissantes permettent l'ouverture. Des aérations doivent également être prévues.

    Il faut porter une attention toute particulière à sa taille (longueur, profondeur et hauteur), son aménagement (cachettes, substrat, supports de grimpe), son équipement afin de reproduire les conditions climatiques appropriées à l'espèce (éclairage, chauffage, hygrométrie (taux d'humidité) ).
    Ces facteurs doivent être recréés fidélement afin que les serpents puissent suivre leurs habitudes de vie naturelles.

    Dans leur milieu naturel, les serpents consacrent l'essentiel de leur temps à la quête de nourriture et à la recherche d'un partenaire sexuel.
    Même si en terrarium, l'éleveur répond à ces besoins, le terrarium devra être assez grand pour permettre un minimum de déplacements.

    Tailles recommandées de terrarium pour Pantherophis guttatus :

     

    Nombre de serpents

    Taille du serpent (en cm)

    Taille du terrarium requise (L*P*H)

    1

    50

    50 x 25 x 25

    1

    120

    120 x 60 x 60

    Il faut prendre conscience du fait que les nouveaux nés s'alimentent beaucoup mieux dans des terrariums plus petits et qu'il est difficile de les controler et de les trouver dans un vaste terrarium décoré copieusement. Les évasions sont plus aisées dans un terrarium que dans une boite plastique par exemple.
    Je conseille donc de les loger dans des boites en plastique avec un couvercle hermétique (ne pas oublier de percer la boite pour fournir de l'air ! ).

     

    Pour tout achat de matériel, je recommande ce site :

    IMAGE MANQUANTE
     

    Je connais bien cette personne qui est également un passioné, une personne de confiance, et vous fournira un matériel de qualité à bon prix.

     


    substrat

     

    Quel substrat mettre au fond du terrarium?


     

    LES COPEAUX : 

    Ils sont de couleur claire et permettent de détecter les selles directement.

    Les copeaux de bois

    ce sont ceux utilisés pour les rongeurs. 

    - coût faible, 
    - absorbtion des liquides élevée,
    - choisir un modèle dépoussiéré.

     

     

    Les copeaux de chanvre
    - Peu poussiereux,
    - très absorbant,
    - coût relatif
    - un peu collant,
    - a tendance à moisir rapidement au contact des liquides.
    1

     

    La rafle de maïs
    - très très absorbant
    - collant.
    1


     

    Les écorces de Pin (de type "reptibark")
    - très bel aspect visuel
    - moyennement absorbants
    - coût élevé.

    Pantherophis guttatus - Le serpent des blés

     

    Les copeaux éclats de hêtre
    - bel aspect visuel egalement,
    - de couleur claire,
    - moyennement absorbants,
    - plusieurs granulométries existent et peuvent être utilisées en fonction de l'âge du serpent (0.5 à 1mm ; 1.2 à 1.8mm ; 2.5 à 3.5mm ; 6 à 10mm)
    - coût moyen (110L = 25kg = 28 € environ ).

    En acheter...
    copeaux de hêtre
     

     

     

    Le papier journal
    gratuit,
    absorption bonne à moyenne,
    nécessite plus de temps pour changer les bacs des animaux,
    traces d'encres sur les animaux possible.
    newspaper

     

     

    Le papier absorbant
    coût faible,
    absorption excellente,
    taille des feuilles non adaptée aux terrariums,
    couleur blanche,
    le trempage d'un bout de feuille dans la gamelle d'eau peut entraîner par capilarité une inondation du substrat.
    1

     

     

    Les substrats inadaptés
    Le sable

     on oublie

    abrasif, obstruction du système respiratoire, occlusions, ce n'est pas un serpent désertique

     

    Interdit
    1
    Le gazon synthétique on oublie également. Difficile à désinfecter, capacité à retenir les parasites et les fèces.Interdit 27468-gazon-synthetique-techno-v
    Le linoléum

    mauvaise esthétique, nettoyage facile avec éponge humide mais pas d'absorption des liquides.

    Interdit

    1
         

     

     

     

     


    LA GAMELLE D'EAU

     

    Pantherophis guttatus - Le serpent des blés

     

    Il en existe de toutes les formes, de toutes les couleurs, de toutes les qualités et donc de tous les prix.

    Pantherophis guttatus - Le serpent des blés

    Sa taille et son emplacement sont importants ; En effet, le serpent des blés doit pouvoir se baigner dedans, en entier.

    Pour ne pas que l'eau soit chaude et pour éviter ainsi éviter le développement plus rapide des bactéries, il est important de la placer au point froid du terrarium ( c'est la zone non chauffée directement).

    Changer l'eau tous les 3 jours ou mieux : quotidiennement.

     

    L'hygrometrie (taux d'humidité) est celui d'une pièce ambiante classique environ soit environ 50 à 60%.

     


    CHAUFFAGE

     

    Les serpents des blés sont des reptiles et donc des animaux à sang froid. En captivité il est impératif de leur fournir une source de chauffage.

    Quel type de chauffage choisir?

    3 types de chauffages spécifiques existent :

    Le cordon chauffant :
    Variant d'une puissance de 15 à 150W, ce sont des fils électriques autour duquel on trouve un revêtement en silicone. Ce fil est chauffant. Il est possible de les glisser sous les 2/3 du terrarium afin de reproduire un point chaud. Leur longueur diffère et est généralement proportionelle à la puissance (petite puissance --> petite longueur).

    Il peut être disposé de telle façon à obtenir un gradient de température.

    Pour un cable chauffant de 15 Watts il faut compter un prix d'environ 20€,  pour un 50W environ 30€, et pour 150W environ 50€.

     

    Le tapis chauffant (ou "plaque chauffante") :
    Très fin (inf. 0.5 cm), il est facile d'utilisation et sera disposé sous ou sur un coté du terrarium (certains sont adhésifs).
    24W pour env. 40€.

     

    L'ampoule chauffante en céramique :
    Directement reliée à une douille en céramique et à une prise, elle chauffe animaux et décors grâce à une émission d'infra-rouge. 
    Il faut à tout pris veiller à protéger les animaux du contact direct de l'ampoule. En effet, elle pourrait engendrer de graves brulures. Plus globalement, je déconseille d'utiliser ce matériel pour le serpent des blés.

     

    Comment et où mettre la source chauffante?


    Il faut veiller à la mettre sous une seule partie du terrarium afin de créer un point chaud.
    Au point froid, il faudra mettre la cachette ainsi que la gamelle d'eau.
    Ainsi, le serpent ira là où bon lui semble afin de réguler sa température (ou "thermorégulation").

     

    Comment obtenir la bonne température dans le terrarium?

    Grâce à l'aide d'un thermostat.

    C'est une petite boite avec 3 cables qui permet de réguler les températures (éviter les surchauffes).

    La prise mâle est branchée au secteur et on viens brancher sur la prise femelle le cable ou plaque chauffante.
    Le dernier fil n'est pas une prise mais une sonde de température. C'est elle qui mesurera la température ambiante et la transmettra au thermostat qui mettra en route ou coupera le chauffage. Cette sonde doit être mise au point chaud.

    Il existe des thermostats spécifiques qui, grâce à une cellule photosensible distinguent le jour de la nuit. Ils permettent de régler une température plus basse pour la nuit. Ceux ci sont plus chers.

    Quelle est alors la bonne température pour le serpent des blés ?

    La température diurne (de jour) idéale au point chaud est de : 28 à 29°C
    La température nocturne (de nuit) idéale est de : 25°C

     

    Dois-je éclairer le terrarium?


    Pas obligatoirement s'il est éclairé normalement par la fenêtre d'une pièce.
    En hiver il n'est pas nécessaire de prolonger la durée du jour, d'autant plus qu'il sera en hibernation.

     

    Faire une croix sur les néons U.V., entrainant des lésions de la cornée.
    Il est cependant possible de disposer un néon dans le terrarium pour des envies esthétiques.

     
     
     
     

     

    " Peut-on mettre deux serpents des blés dans le même terrarium ? "

    Ce sont deux mêmes questions qui reviennent très souvent et la réponse n'est pas toujours très claire et n'est pas toujours appliquée.

    Il faut très clairement répondre NON à la cohabitation. En effet, à la base de tout, le serpent des blés est un animal solitaire. Il ne tire aucun avantage à vivre avec d'autres membres de son espèces. Ils se rencontrent uniquement pour la reproduction. La rencontre avec d'autres espèces dans la nature peut être dangereuse pour l'animal en question du fait de l'ophiophagie de certaines.

    Les autres raisons qui interdisent la cohabitation :

    - transmission de maladies

    - transmission de stress

    - reproduction anticipée et involontaire

    - hybridation

    - agressivité entre elles (odeur de souris sur une partie du corps)

     

    Les exemples de canibalisme ne manquent pas :

     

    cornbabyeatingitselfcornseating2atime

    cannibalcannibal01

     

     

     

    cannibalcorn4

     

     

     

     

     

     

    Lorsque l'on a acheté notre serpent, il est possible que le vendeur ait oublié de préciser (ou que l'on ai oublié) le sexe de l'elaphe.

    Bien que le geste du sexage soit relativement aisé et que le résultat soit sans ambiguïté, il est également possible que des erreurs arrivent.

    Morphologiquement, aucune différence certaine entre les mâles et les femelles n'existe (dimorphisme sexuel absent).

    Alors comment connaitre le sexe de votre serpent ?

    Si vous voulez vérifier celui-ci, deux techniques s'offrent à vous :

    Le sexage dit par éversion ou popping (en anglais) : il s'agit d'exercer une pression au niveau de la base de la queue pour faire sortir les hémipénis (organes sexuels mâles).

    Le sexage dit par sondage ou probing (en anglais) : consiste à introduire dans l'orifice génital une sonde préalablement lubrifiée. La sonde s'enfonce distinctement quand il s'agit d'un mâle.

     

    Ci dessous, vous pouvez retrouver des vidéos vous expliquant les deux méthodes.

    Sexage par sonde

    Sexage par eversion

     

     

    1.1.1 ou 0.1 à quoi correspondent ces codes

     

    Tous les éleveurs utilisent des codes pour annoncer le sexe des individus vendus lors des ventes de leur serpent.

     

     

    Ce peut être le traditionnel symbôle

    mâle  

    ou femelle 

    Il peut être écrit male ou female (en Anglais) mais pour plus d'universalité et d'harmonisation, ils ont créé le code suivant :

    1.0 = 1 mâle (0 femelle)
    0.1 = 1 femelle (0 mâle)
    0.0.1 = 1 individu dont le sexe est indéterminé

    Le mâle correspond au chiffre de gauche et la femelle à celui de droite.

    Les chiffres sont toujours séparés par un point.

     

    Exemple : 6.7.2 = 6 mâles, 7 femelles, 2 animaux non sexés.

     

     


     

     

     
    alimentation copie

     

    Que mange un serpent des blés ?

    En captivité ils mangent principalement des mammifères.

    Ainsi pour plus de commodités, les éleveurs achètent auprès de professionnels, des souris congelées.

    Différentes tailles de proies existent. Il est très important que la proie soit adaptée à la taille de l'animal.

    Les proies ne doivent pas être recongelées une fois décongelées. Cela entraînerait un développement de bactéries nocives pour les animaux.

    Vous devez privilégier l'alimentation avec des proies mortes.
    Elles peuvent être achetées vivantes et tuées par vous. Ceci évite toute blessure due à une morsure s'ensuivant de complications (œil crevé, abcès etc.).

      

     

    Quelle taille de souris adaptées à l'age du serpent ?

    Dans la nature, le serpent va choisir sa taille de proie optimale en fonction de sa propre taille. En terrarium, l'éleveur se doit donc de respecter ce besoin.

    Des problèmes d'anorexie, régurgitation, peuvent arriver en cas contraire.

    On augmente ainsi progressivement la taille des proies et la fréquence de distribution en fonction de la taille et de l'âge de l'animal.

    A titre d'exemple on nourrit un bébé tous les quatre jours environ avec une souris d'un jour, et un adulte toutes les semaines avec une souris adulte.

    Comment savoir si la taille de la proie est adaptée ?
    Il faut que la proie n'excède pas une fois et demi la taille de la plus grosse partie du serpent.

     

    Voici un tableau indicatif (mesures hautes) d'alimentation du Serpent des blés.

    PROIE     SERPENT    
    Nom du stade (Anglais) Description (Poids & Taille) Photographie de la proie Taille du serpent Age du serpent Frequence d'alimentation

    Rosé

    (Pinkie)

    Nouveau né de couleur rose
     

    3cm 2g

    25cm et + Inférieur à 4 mois Tous les 3/4 jours

    Blanchon

    (Fuzzy)

    Stade où la souris commence à avoir des poils blancs (d'où le nom de blanchon)
     

    4.5cm 5g et +

    40cm et + de 4 à 8 mois Tous les 3/4 jours

    La sauteuse

    (Hopper)

    Stade où la souris marche parfaitement et saute très souvent.

    7cm 12g

    Pantherophis guttatus - Le serpent des blés

    60cm et + de 8 mois à 1.5 an Tous les 5/6 jours
    L'adulte

    Souris d'age mature

    7 à 10cm
    12 à 25g

    75cm et + 1.5 ans et + 1 fois par semaine
    La réformée

    Mère reproductrice réformée d'élevage. Elle est plus grosse que la souris adulte
     

    10cm +30g

    souris de reforme
    Serpent adulte (120cm) 3 ans et + 1 fois par semaine
     
     
     
    Où trouver des souris ?

     

    Personellement je les achète en gros chez un fournisseur professionnel pratiquant des prix raisonnables au vu de la qualité des animaux vendus. 

    Animal Farming
    contact@animalfarming.fr04 77 97 72 36
      06 74 79 63 15 
    Lieu Dit Acquinton
    42450 SURY LE COMTAL
    SIRET 43361462500039

     

    Vous pouvez sûrement en trouver également dans une animalerie près de chez vous.

     

     

    Mon serpent des blés ne veut pas manger... que faire ?

    Quelles sont les causes ?

     

    Mauvaises conditions de maintenance : Température, hygrométrie, présence d'un point chaud et d'un point froid

    Stress : manipulations trop fréquentes, absence de cachettes (je rapelle qu'il doit y en avoir une au point chaud et une au point froid), talle du terrarium non adaptée (souvent trop grande), présence d'autres individus dans le terrarium, passages devant le terrarium, vibrations, etc...

    Mue qui se prépare

    Taille de la proie non adaptée

    Gestation

    Maladies : parasitose

     

    Comment y remédier ?

    IMAGE MANQUANTE

     

    - Espacer les tentatives :
    ne pas essayer de lui donner à manger tous les jours jusqu'à ce qu'il mange, mieux vaut lui laisser quelques jours dans le cas d'un juvénile et au moins une semaine entre chaque essai (pour un adulte).
     
    - Varier les types et espèces de proies :
    certains serpents peuvent se montrer capricieux et avoir des proies, favorites (souris colorées plutot que blanches, gerbilles plutot que rat, Mastomys natalensis plutot que souris blanche)

    Jouer sur l'odeur :
    si l'animal refuse de passer à des proies plus grosses, il faut jouer sur l'odeur, en frottant la proie qu'il accepte sur celle qu'il refuse. C'est ce que l'on appelle l'impregnation. Pour les espèces de reptiles réputées délicates, on peut frotter les proies sur de l'amphibien, du lézard, thon, poulet, faisan etc...
     
    - Inciser le crâne de la proie :
    jusqu'à découvrir la cervelle, dont l'odeur exciterait apparemment certains spécimens...
     
    - Mette l'animal dans une petite boite :
    dans une pièce calme et sans éclairage quelques minutes avant son nourrissage, préparer sa proie, et venir lui déposer, puis la laisser une heure, deux ou plus.

    - Réchauffer la proie :
    Pour les espèces ayant des fossettes thermosensibles, il semble important de passer par cette étape.
    Celà peut dans certains cas aider également à la prise d'alimentation des elaphes.
     
    - Dépot de la proie :
    Déposer la proie plutot que de tenter de l'agiter devant le serpent. En effet, certains individus décident par peur de refuser ce mode d'alimentation. L'effet tout à fait inverse peut être constater.
     
    - Manipulations :
    1 à 2 fois par semaine sont suffisantes.
     
    - Gavage :
    En dernière solution et uniquement par personne maitrisant la technique.
     

     

    Cette image permet de déterminer la morphologie de son serpent et d'en déterminer son état physique.

    Pantherophis guttatus - Le serpent des blés

     

     

     


     

    Mue copie
     
    Mon serpent des blés a les yeux blancs, que faire?
    mue oeil

     

    C'est une question récurrente à laquelle il faut répondre "c'est tout à fait normal, elle va muer". Les yeux s'opacifient car une couche de peau supplémentaire est présente sur l'oeil.

    Ne pas nourrir le serpent durant cette période.

    Il faudra bien veiller à ce que la mue se soit bien effectuée et qu'aucune écaille pré-cornéenne (nom de l'écaille présente sur l'oeil) ne soit restée après la mue.

    Un taux d'hygrométrie un peu plus élevé et un substrat abrasif (pierre) peut permettre au serpent de faire une meilleure mue.

    Mues incompletes. Pourquoi? Que faire?

    Une mue incomplete est dûe à plusieurs facteurs :

    - mauvaises conditions de maintenance (hygrométrie trop basse, température trop basse)

    - mauvais état sanitaire de l'animal (déshydratation, acariens, dermites, cicatrices perturbant le décollement).

    Traitement :

    ► Bain d'eau tiède (30°C environ) pendant 15 minutes environ et décoller la mue en frottant le corps du serpent délicatement entre les doigts (ne pas oublier la queue ni les yeux (utiliser un coton de tige)).

    ► Vérifier les conditions de maintenance.

    ► Ajouter dans le terrarium une pierre ou autre objet abrasif permettant à l'animal de mieux décoller la prochaine mue.

     

    Une peau qui resterait aurait un effet garrot au fur et a mesure des mues et entrainerait une nécrose et amputation (cas ci dessous).

     

     

    mue queue
     
    nubbs_8

     

     Nubbs_tail

     

     

    Fréquence des mues

    Un jeune serpent des blés mue environ tous les mois selon l'alimentation et les conditions de maintenance.

     


     

     

     

    reproduction copie

     

    La reproduction est assez aisée, tout comme son maintien, celà fait partie de l'engouement pour de cette espèce.

     

    Hibernation

    L'hibernation permet un repos physiologique pour l'animal. Il ne sera pas nourri pendant deux mois. Celà va stimuler son activité sexuelle à la sortie de l'hibernation.

    Novembre : Stopper complétement l'alimentation (afin de vider le système digestif).

    15 jours plus tard descendre progressivement les temperatures (-2°C tous les 3 jours)
    baisser également la lumière d'1h tous les deux jours jusqu'à obscurité totale pendant 2 mois.

    Laisser une petite gamelle d'eau (pour éviter les bains et donc maladies pulmonaires).

    Surveiller de temps en temps que tout vas bien (pas de gamelle renversée/vide, pas de problèmes respiratoires).

    Laisser à l'abris des courant d'air.

    Mars : augmenter la temperature de 2°C et une heure de lumière tous les trois jours. Ceci jusqu'à 29°C et 12 heures.

    Reprendre l'alimentation avec des petites proies pendant 3 repas.

    Augmenter la photoperiode à 15 heures.

    Va avoir lieu la mue post-hibernation (noter les dates de mues).

    Mettre alors la femelle dans le terrarium du mâle pour l'accouplement.

    Accouplement

    L'accouplement a lieu si les deux partenaires sont matures, ont été hibernés, sont en période d'ovulation et bien sûr de sexes différents.
    Il est conseillé de déplacer le mâle dans le terrarium ou boite de la femelle.

    Lorsqu'ils sont placés l'un avec l'autre, la parade nuptiale va commencer. Le male monte sur le dos de la femelle, rampe et les deux vont être pris de brefs mouvements de secousses.

    L'accouplement se fait grace aux organes sexuels du mâle, les hémipenis.
    Hors accouplement, ils sont gardés à l'intérieur du corps, vers la base de la queue.
    Les mâles possèdent deux hémipenis.

     

     

    Comment savoir de quelle couleur seront les bébés ?

     

    Généralement, la question se pose avant d'avoir eu la reproduction pour les personnes cherchant à anticiper leur reproduction et d'obtenir les "meilleurs" résultats possibles.

    Par meilleur on entend les couleurs les plus rares ou les visuellement les plus interessantes.

    Chaque reproduction même entre deux classiques peut être considérée comme "bonne".

    Pour savoir quels seront les résultats, vous pouvez facilement le savoir en le calculant vous même ou en utilisant un calculateur si vous ne maîtrisez pas la génétique ou si les calculs sont trop complexes.

    Voici les liens vers quelques méthodes de calcul en cliquant ici.

    Je suis disponible si toutefois vous ne comprendriez pas ceci. 

       

    Comment savoir de quelle couleur seront les bébés ?

    Généralement, la question se pose avant d'avoir eu la reproduction pour les personnes cherchant à anticiper leur reproduction et d'obtenir les "meilleurs" résultats possibles.

    Par meilleur on entend les couleurs les plus rares ou les visuellement les plus interessantes.

    Chaque reproduction même entre deux classiques peut être considérée comme "bonne".

    Pour savoir quels seront les résultats, vous pouvez facilement le savoir en le calculant vous même ou en utilisant un calculateur si vous ne maîtrisez pas la génétique ou si les calculs sont trop complexes.

    Voici les liens vers quelques méthodes de calcul en cliquant ici.

    Je suis disponible si toutefois vous ne comprendriez pas ceci.

     

    Bac de ponte

     
    Voici un de mes bacs de reproduction type avec un petit bol d'eau.   Pourquoi un petit bol d'eau? car cela évite que la femelle ponde dans l'eau et anéantisse ainsi la ponte.

     

    Un pondoir est également disposé au point chaud. Il est constitué de vermiculite (ou de sphaigne) (préalablement humidifiée et désinfectée via un passage au four).

    Il est de couleur claire afin de voir directement (sans trop déranger la femelle) si la ponte a eu lieu ou non.
    Un trou d'entrée est réalisé. Il est conseillé de le faire en brulant le plastique (en s'aidant d'un fer à souder ou d'un trombone que l'on fait chauffer au gaz) en vue d'obtenir des bords non tranchants...

     

     

    collage-2015-05-11 (2)
    Ci dessus les étapes de la ponte d'une femelle serpent des blés. ©Romain Seignez
     
     
     
     
    La rétention d'oeufs

     

    Mon elaphe fait une rétention, que dois-je faire ?

     

    La reproduction (et plus particulièrement la ponte) sont des moments stressants.
    Des fois bien plus pour l'éleveur que pour le serpent !
     
    Ainsi, beaucoup de personnes s'inquiétent d'une éventuelle rétention d'oeufs que ferait leur femelle.
     
    Il est à noter qu'il n'y a pas de règle précise à suivre.
     
    Il est déjà impératif que la femelle soit seule dans son bac d'élevage pour réussir au mieux la ponte.
    Il est nécessaire de disposer un pondoir (pourquoi pas plusieurs? de différentes tailles? certains opaques d'autres transparents?)
    Il est possible en avant dernier recours de faire prendre un/des bain(s) d'eau tiède à la femelle (15 à 20minutes dans une eau à 28°C).
    Un massage peut être fait (attention à la déchirrure des oviductes). Il aura pour but de faire avancer l'oeuf et par la suite pourquoi pas d'aspirer le contenu avec une seringue pour diminuer le volume et faciliter son passage (l'oeuf doit être à proximité du cloaque).
    En dernier recours un vétérinaire spécialisé vous aidera. Soit grâce à l'aide d'une injection d'ocitocine (homone qui stimule les contractions et favorise la ponte) soit avec une opération chirurgicale afin de retirer l'oeuf.
     
    Il est à noter que certains individus présentant une déformation peuvent être soumis d'office à des rétentions.
    Elles sont parfois plus fréquentes sur les premières pontes.
    Elles nécessitent patience, sang froid et discernement sur l'état de santé de l'animal par l'éleveur.
    En cas de panique ou de doute, n'hésitez pas à consulter un vétérinaire.
     

    L'incubation

    Les oeufs ont été pondus. Il faut désormais les placer dans une boite dans laquelle on va déposer un fond d'eau. Puis un mélange de perlite et de vermiculite permettra de retenir l'eau tout en n'humidifiant pas trop les oeufs évitant ainsi toute moisissure des oeufs.
     
    L'incubation doit être effectuée dans une enceinte close et isotherme.
    Pour les débutants ayant peu de pontes et de moyens une caisse polystyrene convient (à trouver dans une poissonerie ou chez des livreurs).
     
    Il faut ainsi chauffer l'intérieur à 29 degrés (+/- 1.5°C). Pour cela disposer un cable chauffant (25 à 50W sinon après risque de brûler le polystyrene) dans le fond de la boite.
     
    Celui ci sera régulé par un  thermostat.
     
    Remarques :
    - Il est possible également de le faire bien que cela soit moins préférable avec un thermoplongeur d'aquarium trempé dans un bac d'eau. 
     
    - Penser à vérifier les temperatures avec un minimum deux thermomètres. Cela permet de régler la temperature au mieux sur des thermostats pas toujours lisibles ou mal étalonés.
     
    -Pour les personnes ayant plus de pontes un congelateur ou frigo de petit format "top" convient très bien, le sommum étant la cave à vin avec paroi entierement vitrée !
     
    - Vous pouvez acheter vermiculite ou perlite en grande surface de bricolage ou en jardinerie. La sphaigne (mousse naturelle) convient également.
     
    - Noter au crayon de bois la date de ponte, la phase du male et de la femelle sur la boite grâce a de petites étiquettes autocollantes permettra d'organiser les choses, de se souvenir, de prévoir la dâte d'éclosion (au maximum 2 mois plus tard).

     

    La naissance

    Les petits vont percer leur coquille avec un diamant placé sur le bout de leur tête.
    Ils vont rester quelques temps dans l'oeuf après avoir percé la coquille (jusqu'à 3 jours).
    Au delà il faudra percer les oeufs ne l'étant pas et vérifier si le petit est toujours en vie. Il peut en effet arriver des morts dans l'oeuf.
     
    Mettre chaque petit dans une boite individuelle avec un substrat (papier absorbant s'il a encore son cordon ombilical sinon copeaux pour rongeurs).
    N'oubliez pas le bac d'eau (à défaut bouchon d'eau ou fond de gobelet plastique coupé).
    Les étiquettes autocollantes vont servir ici à noter le nom de sa couleur et son sexe. Si vous ne savez pas les sexer rapprochez vous pour cette technique délicate d'un vétérinaire, d'une animalerie ou d'un éleveur.
     
    Notez la date d'éclosion.
     
    Leur premier repas aura lieu après la première mue.
     
    Remarques :
    Je préconise l'euthanasie des bébés naissant avec une malformation lourde.
    Si un bébé ne mange pas que faire? cliquez ici
     
          
     
     

    Santé copie
     
    Il est préférable d'intervenir sur les maladies en faisant appel à un professionel. Une liste des vétérinaires spécialisés en reptiles et autres NACS vous est proposé sur ce site. Consultez cette page si vous rencontrez un problème avec votre animal et cherchez ainsi un vétérinaire dans votre secteur.
     
     
    Certaines affections peuvent toutefois être traitées par vos soins lorsqu'elles sont minimes. Nous avons précedemment traité dans cet article des mues incomplètes, de l'anorexie (serpent qui ne mange pas).   Les acariens. Ce sont de petits animaux se nourissant du sang du serpent. Leur présence est donc à éradiquer dans l'élevage. Un produit acaricide doit être utilisé. Certains éleveurs conseillent le produit Mite off de la marque Zoo-Med. Personellement je n'ai jamais testé ce produit. Voici cependant la description commerciale : MITE OFF contient des colloïdes, de petites molécules à charge électrique qui peuvent pénétrer dans des organismes simples comme les acariens et les perturber. Non toxique et sûr pour l’eau et l’environnement (ne contient aucun pesticide figurant sur la liste de l’EPA). MITE OFF n’a aucun effet sur les espèces vertébrées et d’autres organismes complexes comme les humains, les reptiles, les chiens, les chats et les plantes.
    mite off

  • On entend par het. l'abréviation du terme heterozygote.

    Il faut faire la différence entre phénotype et génotype.

    Pour simplifier beaucoup beaucoup beaucoup (et limiter les termes aux couleurs) :
    Le phénotype est la couleur de l'elaphe que l'on voit.
    Le génotype est l'ensemble des couleurs présentes dans les gènes de l'elaphe. Les heterozygoties sont toutes les couleurs qui ne s'expriment pas.

     

    Un exemple semble approprié pour mieux comprendre.

    Une elaphe de phase albinos se reproduit avec une elaphe classique.
    Comme le gène albinos est récessif (ne s'exprime pas), les petits seront de couleur Classique heterozygote albinos.
    Les chromosomes des petits possèdent deux caractères différents. C'est la définition de heterozygote.






  • Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique